Marie-Angélique et son amie, 2017

Nouveauté

 
Oeuvre : unique
Dessin : fusain sur papier
Dimensions : 75cm x 100cm
Encadrement : l’oeuvre est vendue non encadrée
Certificat d’authenticité : oeuvre signée et livrée avec un certificat d’authenticité

800,00 €

Demande de location

Location avec option d’achat : En cas d’achat de l’œuvre à l’issue de la période de location, il est déduit du prix TTC de vente de l’œuvre, 40% du coût TTC de la location

A réception de votre demande de location, nous vous contacterons par E-mail.
 
A propos de l'oeuvre

Ce dessin se réfère à l’histoire de Marie-Angélique Leblanc, « enfant sauvage » d’origine amérindienne née vers 1712 ayant vécu dix années (de neuf à dix-neuf ans) dans une forêt avant d’être réintroduite pas à pas dans la civilisation jusqu’à devenir une figure importante du siècle des lumières.

Marie-Angélique fut découverte en 1731 devant le cadavre de sa jeune amie noire, une ancienne esclave qui avait fui avec elle les maltraitances et mourut abattue.

Thomas Chivallier a voulu rendre hommage à l’histoire d’amour de personnes belles et courageuses, aux destins douloureux marqués par l’abandon de leurs parents, l’esclavagisme, la peste, la nécessité de survivre en milieu hostile, l’hospice, le ballottage d’une culture à l’autre.

Il interroge à travers le personnage de Marie-Angélique l’idée de sauvagerie : la sauvagerie d’un être humain vivant dans la nature, la sauvagerie de l’oppression née des rapports conflictuels des hommes à la différence. 

 
A propos de l'auteur

Né en 1988, l’artiste désormais parisien Thomas Chivallier est diplômé de l’Institut Supérieur des Arts de Toulouse. Quant à dire que les beaux arts seraient sa seule formation, cela serait un peu trop simple. Issu d’une famille où rien ne le prédisposait à l’art contemporain, hormis un gros livre d’art reçu en cadeau lu et relu cent fois, Thomas a fréquenté une école de design et une autre de restauration de tableaux. Avant d’intégrer les beaux arts, il s’est également préparé pendant deux ans (pour « se laver » de ses techniques et habitudes de designer) en s’en remettant aux bons soins d’un peintre expérimenté avec qui il a réalisé par centaines des tableaux de commandes.

Les oeuvres de Thomas CHIVALLIER

Prendre rdv pour voir l’œuvre