Pont de fer, 2016

Nouveauté

 
Oeuvre : unique
Dessin : pierre noire sur papier
Dimensions : 100cm x 75cm
Encadrement : l’oeuvre est vendue non encadrée
Certificat d’authenticité : oeuvre signée et livrée avec un certificat d’authenticité

800,00 €

Demande de location

Location avec option d’achat : En cas d’achat de l’œuvre à l’issue de la période de location, il est déduit du prix TTC de vente de l’œuvre, 40% du coût TTC de la location

A réception de votre demande de location, nous vous contacterons par E-mail.
 
A propos de l'oeuvre

Ce pont de fer est une passerelle piétonne achevée en 1870 dans la ville de Kassel en Allemagne. La ville est celle qui a vu vivre et écrire les frères Grimm, dont ont perçoit un peu partout l’influence faite de rêves et de contes mille fois réinterprétés par les hommes. On emprunte même la route allemande des contes de fées pour partir faire du tourisme sur les traces des frères Grimm.

Le pont enjambe une cascade et s’ancre dans un décor pittoresque au sol caillouteux, où le végétal abonde et semble s’être développée au fil du temps. A force de s’y rendre, Thomas Chivallier a compris que le pont, ainsi que tout le décor naturel qui lui sert d’écrin, était « faux ». Il s’agit de l’orchestration humaine d’une vision fantasmée du sauvage. Ce qui semble indompté est en fait éminemment travaillé, contrôlé. Ce n’est sans doute pas un hasard qui a mis ce pont sur le chemin de notre artiste, mais plutôt (comme dans les contes ?) un fameux coup du destin, car ce duel du sauvage et de l’emprise exercée par l’homme est une constante de son travail. Voilà pourquoi Thomas Chivallier a assombri ce site à la composition déjà romantique.

 

 
A propos de l'auteur

Né en 1988, l’artiste désormais parisien Thomas Chivallier est diplômé de l’Institut Supérieur des Arts de Toulouse. Quant à dire que les beaux arts seraient sa seule formation, cela serait un peu trop simple. Issu d’une famille où rien ne le prédisposait à l’art contemporain, hormis un gros livre d’art reçu en cadeau lu et relu cent fois, Thomas a fréquenté une école de design et une autre de restauration de tableaux. Avant d’intégrer les beaux arts, il s’est également préparé pendant deux ans (pour « se laver » de ses techniques et habitudes de designer) en s’en remettant aux bons soins d’un peintre expérimenté avec qui il a réalisé par centaines des tableaux de commandes.

Les oeuvres de Thomas CHIVALLIER

Prendre rdv pour voir l’œuvre